Jean-François Ginglinger

Jean-François Ginglinger

Appelez-le Jean, vigneron 100 % nature, installé à Pfaffenheim, au sud de Colmar. Il a repris le domaine paternel en 1999, environ 6 hectares donc un tiers issu du Grand Cru Steiner. La famille exploite en continu depuis 1610 dans la région. Jean, sous l'impulsion de son mentor et oncle Gérard Schueller, s'est orienté vers un gros travail dans les vignes. Côté vinification: les échanges et les verres bus avec Jean-Pierre Frick, Patrick Mayer et son cousin Bruno Schueller ont fini d'orienter Jean vers des vinifications naturelles, non-interventionnistes et surtout sans soufre. Le domaine est certifié bio et biodynamique depuis le début des années 2000. En 2009, Jean a lâché son certificat DEMETER pour ne plus payer des cotisations mais il en a gardé la pratique dans les vignes.

Jean-François nous parle du Grand Cru Steiner: "c'est sur un terroir exceptionnel et homogène dont le sol, sec et filtrant, est très largement calcaire, que sont plantés nos vignobles. Orienté vers l'Est, le Steiner, au Sud du ban de Pfaffenheim est le plus abrupt des vignobles de la commune. Il forme un terroir homogène dans le Dogger oolithique que recouvrent en aval des éboulis rocheux pierreux de même nature, d'où l'origine du nom Steiner. Les données géologiques conditionnent fortement l'encépagement et le mode de culture de ce lieu-dit de 38,90 ha où il est nécessaire de faire appel à un porte-greffe à haute résistance au calcaire actif et à la sécheresse, donc très peu vigoureux. Déjà en 1150, le couvent des bénédictins de MURI (Suisse), l'évêché de Bâle ainsi que celui de Strasbourg étaient propriétaires de vignes au lieu-dit STEINER. Ces vins servirent les besoins personnels et gourmands des prieurs et évêques des différentes congrégations. Les vins du Steiner se caractérisent par des arômes très développés, notamment après vieillissement. Aujourd'hui notre maison est heureuse et fière de vous proposer des vins exceptionnels issus de ce terroir."